Présentation

Recherche

3. Comment observer en relief des images fixées sur des surfaces planes ?

Air View Concept

 

Il existe 6 méthodes pour visualiser les images en relief.

Ces images peuvent être observées en diapositives, tirées sur papier, sur l'écran d'ordinateur, etc., par différentes méthodes.

1. le Stéréoscope

     stereographie-Holmes_stereoscope   stereographie-stereoscope_de_poche

Il en existe plusieurs variétés : à deux lentilles, à deux miroirs, à un seul miroir, à miroir semi-transparent, etc.

Pour en savoir plus ...

2. l'Anaglyphe

     AnaglyphNYC     Anaglyph3D_dusk_on_Desert     Anaglyph-Lunette3DVideoDerniereSeance

  • en séparant les vues gauche et droite par les couleurs (anaglyphes) : certes ce procédé dégrade les couleurs et exclut la présence d'objets aux couleurs vives trop voisines de celles des filtres colorés, mais c'est la seule manière connue pour imprimer des images de grand format facilement visibles en relief par des personnes non entraînées à la vision libre.
  • Pour en savoir plus ...

3. Images à réseaux "lignés" ou "lenticulaires"

     PrincipeVisualisation3D

  • Images imbriquées en bandes verticales : réseaux « lignés » ou « lenticulaires », visibles en relief sans aucun instrument (procédé auto-stéréoscopique).
  • Écran auto stéréoscopique : Moniteur jouant sur l'orientation de pixels (rangés en réseaux linéaires) afin d'envoyer chaque image sur l'œil lui correspondant et ainsi produire l'effet stéréoscopique.

4. Image polarisée

     polarized-Circularly_polarized_glasses

  • Projection en lumière polarisée, de loin la méthode la plus facile, efficace et spectaculaire, qui certes demande des moyens aux organisateurs de ces projections (écran argentique, deux projecteurs avec filtres polarisants), mais qui n'imposent aux spectateurs que de porter des lunettes polarisées légères, passives, peu couteuses et peu contraignantes, les couleurs ne sont pas du tout détériorées.
  • Écran à diffusion polarisée, même principe et même qualité d'image que la projection en lumière polarisée au détail près que c'est un moniteur qui diffuse simultanément les deux images, des lunettes à verres polarisées (ou lunettes polarisées) sont donc aussi nécessaires. Il existe deux types d'écran polarisé : les écrans à polarisation horizontale et les écrans à polarisation verticale. Dans les deux cas la dalle du moniteur est revêtue d'une filtre qui polarise une ligne de pixel sur deux. Ces lignes polarisés sont filtrés par les verres des lunettes. Ce procédé est utilisé depuis 2008 par Zalman sur ses moniteurs Trimon.
  • Pour en savoir plus ...

5. Décalage temporel

     CrystalEyes_shutter_glasses

  • Nécessite l'usage de lunettes alternantes à cristaux liquides appelée Shutter glasses en anglais et qu'on appelle couramment Shutters (qui coûtent assez cher, en général). Ce procédé peut-être utilisé avec des moniteurs, des télévisions ou des projecteurs. Le procédé consiste à alterner les deux photos divergentes sur un écran de manière synchrone à la transparence de chacun des verres de lunette, en ne laissant qu'un infime délai entre les changements d'image. En effet, ce changement est plutôt imperceptible à l'œil nu (persistance rétinienne), du moins si la fréquence de répétition est supérieure à 100 Hz (une vue gauche et une vue droite chacune 50 fois par seconde), d'où l'impression de regarder les deux images en même temps, ainsi que la création de stéréoscopie. Ce procédé est utilisé depuis 2007 par Nvidia dans son kit 3D Vision. Il nécessite un écran 3D Ready. Cet écran peut produire des images ayant des fréquences de 120 Hz. L'affichage des images droites et gauches est synchronisé avec les lunettes à l'aide d'un émetteur infrarouge.

6. Vision libre

En « vision libre », parallèle ou croisée, pour ceux qui le peuvent, soit spontanément, soit après des exercices oculaires. Pour certains, cette vision libre n'est possible qu'à une distance importante, d'où l'image apparaît quelque peu étirée.

L’aptitude à la vision libre est très variable selon les personnes : les uns (une minorité) y arrivent facilement, soit en parallèle, soit en croisé, même pour quelques-uns dans les deux sens ; d’autres y arrivent après un entraînement ; d’autres enfin pas du tout.

Il est surtout inutile de vous fatiguer si vous n'y arrivez pas : il existe divers moyens pour bien voir en relief un couple stéréoscopique formé de deux vues gauche et droite côte à côte, surtout si elles sont disposées en « parallèle » (la vue de gauche à gauche, la vue de droite à droite). Il existe aussi quelques équipements pour voir des couples stéréoscopiques croisés, mais moins confortablement.

Pour savoir si vous arrivez à voir ainsi, regardez l'image ci-jointe qui représente des anneaux. Cliquez sur le coin en bas à droite pour la voir en plus grand. L'un d'eux n'est attaché à aucun autre : devinez lequel. Un autre anneau est très allongé, lequel ? Si vous ne trouvez pas, cherchez un stéréoscope, par exemple une paire de loupes de 5 à 10 dioptries.


Anneaux.jpg

 

La vision croisée est parfois plus accessible : l'œil gauche regarde la figure droite et l'œil droit regarde la figure gauche. Pour s'aider, on peut fermer d'abord son œil gauche puis placer sa main droite à quelques centimètres de son œil droit, de façon à lui cacher la figure droite. Puis on ferme l'œil droit et on place la main gauche à quelques centimètres de son œil gauche de façon à lui cacher la figure gauche. On ouvre alors les deux yeux, chacun d'eux ne voyant qu'une figure. Loucher quelque part dans l'intervalle entre les deux mains pour faire superposer les deux figures en une figure unique.

Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus